Aller au contenu

Si vous souhaitez disposer dans votre jardin privatif d’un monument funéraire afin d’avoir un endroit unique où votre compagnon pourra reposer et où vous pourrez entretenir la relation si particulière que vous aviez ensembles, cela ne pourra se faire qu’en créant un monument funéraire dédié à son image, ou bien cinéraire (voir page « création de cavurnes« ).

Ils sont personnalisables à souhait, en fonction de votre animal, du degré d’attachement que vous lui portiez et de votre budget.

Le monument peut être simplement une tombale (pierre plate horizontale qui recouvre la sépulture) mais il existe de nombreux objets qui permettront de la décorer (plaque funéraire, stèle, vases, lanternes, cadres photos….).

Pour en savoir plus sur les articles funéraires cliquez sur le bouton ci-dessous.

black-and-white-puppy-dog-cute-pet-peace-1351107-pxhere.com

Légalement, il n’existe qu’une seule option pour enterrer les animaux (selon la race et le poids), et il faudra pour cela se tourner vers un cimetière animalier qui proposera différents services.

Selon l’Art 98 du Règlement Sanitaire Départemental des Alpes-Maritimes, il est en effet interdit de déposer des cadavres d’animaux sur la voie publique ou dans les ordures ménagère, ainsi que de les jeter dans les mares, rivières, abreuvoirs , gouffres et bétoires, ou de les enfouir d’une façon générale à moins de 35 mètres des habitations, des puits, des sources et des ouvrages de captage et d’adduction des eaux d’alimentation prévus dans la réglementation des eaux potables.

L’enterrement d’un animal de compagnie à domicile n’est donc autorisé que si l’animal pèse moins de 40 kg et il convient également de respecter quelques règles d’hygiène. Il faut posséder le terrain dans lequel on souhaite le déposer, à plus de 35 mètres de toute habitation et de tout point d’eau, et le corps doit être enterré à une profondeur d’1.20 mètres, puis recouvert de chaux vive. Il ne doit en outre pas être placé dans une boite métallique ou en plastique mais plutôt privilégier les matériaux biodégradables.

Et si vous vouliez que celui ci soit inhumé avec vous, Le Journal Officiel du 2 décembre 2021, stipule qu’ »en vertu des articles L. 2223-3 et L. 2223-13 du code général des collectivités territoriales, la sépulture dans un cimetière communal est due aux seules personnes. Il apparaît donc que le maire ne peut y autoriser l’inhumation d’un animal demandée par une famille ou un propriétaire de caveau. » 

Vous l’aurez compris, seuls les cimetières animaliers ou l’inhumation à domicile sous certaines conditions sauront répondre à vos attentes si vous optez pour l’inhumation malgré tout.

Pour un devis détaillé, contactez moi en cliquant sur le bouton ci-dessous

RETROUVEZ ANIMALEDEN SUR Facebook en cliquant sur le bouton ci dessous.